Contact
Email
Livre d'or
Partenariat
Annuaire gratuit Référencement
Vente en ligne
Achat tableaux peintures
Découverte
Expositions Médias Bio
Voyager
Série Afrique
Série Paysage
Frémir
Jack the Ripper
Roswell
Rire
Ali Baba
Vache folle
Techniques
Aquarelles
Encres
Mythes
Vénus
Saint georges
Séries
Restaurants
Rats
peinture

Duane Hanson

Biographie Duane Hanson




"Le peuple, les ouvriers, les personnes âgées, tous ces gens que je vois avec de la sympathie et de l'affection. Ce sont ces gens qui se sont battus avec les affres de la vie et qui laissent apparaître la frustration et le dur labeur. Il s'agit de l'activité humaine, la vérité et nous en arrivons tous là." Duane Hanson

Le sculpteur hyperréaliste américain Duane Hanson naît à Alexandria dans le Minnesota le 17 janvier 1925. Il décède d’un cancer le 6 janvier 1996 à Boca Raton en Floride.

Duane Hanson étudie dès 1951 à l’Université du Minnesota, puis à la Cranbrook Academy of Arts à Bloomfield Hills, Michigan. Il vit en Allemagne de 1953 à 1960, tout d’abord à Munich en tant que professeur d’art puis à Bremerhaven en qualité de sculpteur indépendant. Le sculpteur allemand Georg Gyro lui communique son intérêt envers des matériaux tels le polyester et la fibre de verre. Hanson retourne aux Etats-Unis en 1961 et se met dès lors à créer des sculptures à taille humaine.

Les personnages produisent un effet d’un réalisme saisissant. Pour parvenir à ce résultat, l’artiste a réalisé des moules sur des modèles en chair et en os, qu’il a remplis de matière synthétique. Certaines de ses sculptures sont également moulées en bronze. Au final, Duane Hanson a recouvert ses oeuvres de peinture à l’huile et les a sprayées à l’acrylique, leur a patiemment cousu des cheveux. Il a peint des hématomes et modelé les inégalités de leur épiderme, comme il a soigneusement choisi leurs vêtements et accessoires.

Au cours des années 1970, Duane Hanson déplace son attention, délaissant les thèmes politiques en faveur de la représentation de la vie quotidienne aux Etats-Unis, de l’ouvrier de chantier à l’employé de bureau en passant par la brocanteuse aux formes opulentes. Il révèle à cet égard une grande empathie envers ses figures.

Les sculptures de Duane Hanson figurent une sorte de caricature de l'Amérique moyenne. Elles représentent une illusion de la réalité et se rapprochent des réalisations des musées de cire. Parmi les oeuvres les plus connues de Duane Hanson on trouve la ménagère au caddy, les boxeurs, les cowboys, les victimes d'accidents, les clochards et les touristes.

Duane Hanson transpose des scènes de la vie quotidienne, banale ou provocante, au musée afin de les y immortaliser. Une des ses oeuvres majeures montre un policier blanc tabassant un afro-américain après l’assassinat de Martin Luther King. Faites à partir de matières plastiques, ses oeuvres sont un reflet critique de la société où la médiocrité, la violence et aussi le ridicule l'emportent le plus souvent.

Connu en Europe dès 1972 à la suite de sa participation à la Documenta V de Kassel, Duane Hanson s'est imposé comme le chef de file de l'hyperréalisme en compagnie de John De Andrea.

En 1983 la Floride nomme Duane Hanson Ambassadeur d’Art. Depuis les années 90, de nombreuses rétrospectives de son œuvre ont été organisées. Ce ne sont pas moins de 114 de ses personnages en fibre de verre et en bronze qui existent à ce jour.

"Mon travail traite de gens qui vivent dans un désespoir silencieux. Je donne à voir le désarroi, la lassitude, le vieillissement et la frustration". Duane Hanson



Expositions Duane Hanson (sélection)




  • 2010 : "Etranges réalités", choix d’oeuvres de Duane Hanson et de Gregory Crewdson - Musée Frieder Burda, Baden Baden


  • 2010 : DUANE HANSON, Le Rêve américain... - Parc de la Villette

    "DUANE HANSON, Le Rêve américain..." présente quinze des dernières oeuvres du sculpteur, considéré de nos jours comme une figure majeure de l’hyperréalisme américain.

    Le propos est de donner à voir combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s’avère encore d’une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois que beaucoup connaissent aujourd’hui dans notre propre société.

    Ces personnages "grandeur nature", à la mise ordinaire, assis ou debout, jeunes ou vieux, donnent l’illusion entière de présences humaines, à la fois attirantes et inquiétantes. Fraîcheur de corps d’enfants, ou visages ridés, bleu des veines sous la peau, pilosités, souci du détail vestimentaire révèlent la maîtrise technique de Duane Hanson pour réaliser ces moulages à partir de modèles vivants. Une virtuosité qui sert l’intérêt du sculpteur pour les plus modestes de ses contemporains – femme de ménage, étudiant, sportifs, ouvriers ou petits retraités... – dont il souhaitait rendre perceptible la morosité de la vie quotidienne.

    Investi contre la guerre du Vietnam, les agressions racistes et urbaines, puis contre la politique de Ronald Reagan, Duane Hanson considéra aussi la société de consommation américaine comme une violence sociale : créant des attentes inassouvies chez les plus humbles, le "rêve américain" ne généra, pour la plupart, que déception. Ainsi, ces "stars de quartier", ces héros du quotidien, figés dans leurs pensées, le regard absent, paraissent-ils résignés dans le vide de leur existence et leur solitude.

    Avec "DUANE HANSON, Le Rêve américain...", la Villette souhaite rendre hommage à un artiste qui, témoin sans concession de son monde, nous donne à penser les vulnérabilités du nôtre.



    Vidéo Duane Hanson








  • arts plastiques contemporains
    homme invisible
    Galerie d'art contemporain
    Peintures, sculptures et objets d'art